Retour sur les premiers jours de formation des 10 lauréats

Du 25 au 27 octobre, les 10 lauréats de STRI-IT ont vécu leurs premiers jours de formation au sein du SDV.

10h, le SDV ouvre ses portes et accueille les 10 lauréats. La première matinée est consacrée à la découverte des lieux, des équipes, du programme de formation que les lauréats suivront pendant les 10 mois d’accompagnement au SDV.

L’après-midi, la première formation pose les bases avec la conférence « l’histoire du hip-hop, de ses prémices à aujourd’hui », donnée par Olivier Cachin, journaliste passionné, écrivain et animateur télé et radio, spécialiste des musiques Afro-Américaines et du Hip-Hop. Pendus à ses lèvres, les lauréats ont pu entendre les anecdotes croustillantes du spécialiste, profiter de son expérience et de son expertise du secteur.

Les deuxième et troisième jours de formation, Disiz La Peste, membre du comité artistique de STRI-IT, a mis sa casquette d’intervenant et a animé, aux côtés de Pepside, son beatmaker, et d’Olivier Bas, responsable Pôle création au SDV, une « Session Créateur ». Les artistes ont pu, à cette occasion, faire écouter leurs morceaux, chacun leur tour et avoir des retours de Disiz La Peste et des autres artistes sur leur travail. Un bel échange s’est crée autour des différentes esthétiques qu’ils défendent. Chacun a pu  exprimer ses problématiques, ses doutes, ses besoins et ses envies futurs. Disiz La Peste s’est, lui aussi, prêté à l’exercice, en faisant écouter un titre inédit aux lauréats en leur demandant de faire le même travail d’écoute que pour les autres artistes

Ces discussions ont semé de petites graines dans les têtes de chacun, elles vont nous amener à réfléchir et impacteront nos productions musicales d’une façon ou d’une autre. BRÖ, lauréate STRI-IT 2018/19

3 lauréats reviennent, pour nous, sur ces 3 premiers jours de formation au SDV…

MLX : «  Olivier Cachin est quelqu’un d’incontournable, que je respecte beaucoup, avec une culture hip hop incroyable ! J’ai beaucoup aimé la personnalité de Disiz La Peste, on a pu parler avec lui comme on parlerait à son grand-frère. C’est quelqu’un d’accessible, qui nous a conseillé mais qui n’a pas forcément donné son mode de penser. J’ai rencontré des personnes vraiment sympas qui ont une belle sensibilité artistique et avec lesquelles je m’entends bien. D’autres formations collectives vont avoir lieu dans les prochaines semaines et cela va nous permettre de commencer à travailler ensemble. »

Brö : « J’ai adoré les trois jours, ils sont passés très vite ! Avec Disiz La Peste, Pepside et Olivier Bas, ça a vraiment été une discussion tous ensemble à laquelle ils ont participé, comme des  « collègues » artistes. Ces discussions ont semé de petites graines dans les têtes de chacun, elles vont nous amener à réfléchir et impacteront nos productions musicales d’une façon ou d’une autre. La diversité des styles des lauréats nous permettra de nous inspirer les uns les autres, sans se comparer et je trouve ça plutôt intéressant. »

Francesco de la Drasqua x Wish : «  Pour ma part, je trouve que le dispositif STRI-IT est bien pensé : il y a de beaux intervenants, une belle équipe et je suis vraiment content de ces trois premiers jours. Pour ce qui est de ma rencontre avec Disiz La Peste, j’ai trouvé que c’était un bel échange, autant avec lui qu’avec les autres lauréats car tous les conseils étaient bons à prendre.  C’est un beau dispositif ; pour l’instant, on avance sans trop savoir où l’on va et c’est inédit pour nous mais c’est une belle expérience ! »